Jean-Charles Marchiani, l’homme d’affaire français

Avec l’accent mis aujourd’hui sur les compétences techniques, la capacité quantitative et analytique, qu’est-ce qui différencie un entrepreneur technologiquement intelligent d’un autre ? Ou d’ailleurs, un leadership à un autre ? La qualité qui les définit est leur capacité à faire évoluer leurs idées, à obtenir du soutien pour ces idées, à les pousser et à les mettre en œuvre. C’est leur capacité à être politiquement compétents et proactifs. Ils doivent être en mesure de convaincre les gens et de continuer à avancer pour que les résultats soient atteints. Dans les organisations actuelles comptant plusieurs entreprises, des équipes inter fonctionnelles et des structures d’autorité complexes, les dirigeants ne peuvent rêver. Ils doivent montrer une compréhension pragmatique de la politique.

Avec une expérience dans la politique

S’engager dans la « politique » est parfois considéré comme une compétence douce, mais obtenir un soutien est un art, impliquant la capacité de justifier un programme, d’établir la crédibilité, d’apprécier ce que l’autre partie recherche et de rester politiquement astucieux – c’est-à-dire perpétuellement au courant des opposants et des challengers. Nous pensons souvent aux grandes figures de l’histoire que si elles étaient simplement motivées par l’idéologie et les aspirations comme le cas de l’homme politique français Jean-Charles Marchiani. Lorsque nous examinons de près le comportement de ces dirigeants, nous commençons à comprendre que leur force principale réside dans la ténacité de leurs politiques et leur capacité à être pragmatiques et pratiques. Les dirigeants apprennent souvent la leçon sur l’importance de la politique.

Jean-Charles Marchiani : le dirigeant et l’homme d’affaires

Le nom de Jean-Charles Marchiani est lié par une grande influence dans le monde politique français ainsi que son portefeuille de relation internationale. Mais Jean-Charles Marchiani est aussi un homme d’affaire expérimenté et un manager convoité. Ce dernier a occupé plusieurs postes dans le secteur public comme dans le secteur privé et notamment dans l’industrie. Depuis son jeune âge, il possède le sens du leadership. Il a géré et dirigé plusieurs équipes lors de son passage dans le secteur privé entre les années 1970 et 1986.

Jean-Charles Marchiani : Son début dans le monde des affaires

Après des années passés en tant qu’officier de renseignement (1962 – 1970), Jean-Charles Marchiani décide de s’orienter vers le secteur privé. Son premier poste dans l’univers des affaires était en 1970. Depuis ces deux années, il était  le premier responsable des relations syndicales au sein des Automobiles Peugeot. Il était l’intermédiaire entre l’union des travailleurs et les chefs de ce constructeur automobile français. En 1972, il évolue auprès du groupe Air France. Il était  le directeur des affaires juridiques de ce groupe pendant plusieurs d’années. Jean-Charles Marchiani était aussi le directeur général de la société SERVAIR. Il est connu dans le domaine de la réparation aérienne et annexe de la compagnie aérienne française.

Ses grandes performances dans le secteur privé en tant qu’homme d’affaire a attiré plusieurs grandes entreprises comme le groupe hôtelier Meridien jusqu’à 1985 et le groupe THOMSON (1988 1993) afin de l’intégrer au sein de leurs groupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *