La formation au permis d’exploitation est obligatoire

La formation au permis d’exploitation est obligatoire

Pour toute ouverture ou reprise d’un établissement de restauration qui vend de l’alcool, il est formellement obligatoire de suivre une formation en permis d’exploitation afin d’obtenir une licence de débit de boisson (licence II, III et IV, petit et grand restaurant). C’est la loi qui impose cette formation pour le gérant de l’établissement ou une personne habilité à le représenter. Il faut penser à suivre cette formation au permis d’exploitation au moins quinze jours avant l’ouverture officielle de votre établissement. C’est grâce à cette attestation de l a formation au permis d’exploitation que vous pouvez récupérer votre licence de débit de vente de boisson alcoolisée  à la mairie de votre lieu d’exploitation.

Qui peut vous dispenser de la formation au permis d’exploitation ?

Seuls les établissements ayant eu l’agrément du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de la Santé Publique et de l’Agriculture sont habilités à dispenser des formations au permis d’exploitation et à l’hygiène alimentaire. Les formations au permis d’exploitation et à l’hygiène alimentaire sont toutes les deux obligatoires afin de pouvoir ouvrir un restaurant en toute liberté et à vendre des boissons alcoolisées sur place et à emporter. Sur le web, vous pouvez consulter la liste de tous les établissements qui peuvent vous former en matière de permis d’exploitation et d’hygiène alimentaire. En savoir plus en découvrant sur le net, toutes les informations concernant ces deux formations obligatoires pour l’ouverture ou la mutation ou la translation d’un établissement de restauration.

Le restaurateur doit suivre une formation en hygiène alimentaire

Pour pouvoir ouvrir un établissement en restauration et préserver la bonne santé de sa clientèle, le gérant ou la personne désignée par le restaurateur doit suivre une formation en hygiène alimentaire. Cette formation permet au restaurateur de connaitre toutes les réglementations et les obligations concernant ses responsabilités vis-à-vis de sa clientèle concernant les répressions contre l’abus d’alcool, de tabac, de drogue. En plus le restaurateur est capable de concrétiser le plan de maîtrise sanitaire ainsi que de pratiquer les bonnes pratiques d’hygiène pour la propreté et la conservation des aliments à stocker. La formation en hygiène alimentaire permet au restaurateur de connaître sa responsabilité juridique en cas de non respect de l’hygiène ou d’un incident à cause d’une intoxication alimentaire qui peut entrainer une responsabilité économique la fermeture administrative de son établissement ou une sanction comme une amende. Il faut toujours être vigilant en matière d’hygiène alimentaire afin de conserver la bonne image de marque du restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *