Le parcours professionnel d'Anne Puvis

Le parcours professionnel atypique d’Anne Puvis

Comme beaucoup de Français, vivre de sa passion a toujours été le rêve d’Anne Puvis, une parisienne qui a fait du design et de la mode une véritable vocation. Après avoir poursuivi ses études à l’école des Hautes Etudes Commerciales de Paris, notamment une formation en management, elle parvient à se forger une carrière florissante dans le domaine qui la captiver depuis toujours.

Le concours des jeunes talents

Alors qu’Anne Puvis occupait déjà un poste en tant que chargée de catalogue auprès  de l’entreprise CAMIF spécialisée dans l’équipement de la maison et de la personne, elle tente sa chance en participant à un concours de jeunes designers en 1997. Ce fut une expérience à part pour la passionnée du stylisme qui se cherche encore un chemin pour embrasser son rêve de faire carrière dans le monde du design, un élément déclencheur dans son parcours professionnel si particulier.

Le Cumulus Fashion Tour

En effet, tout s’enchaine rapidement pour la jeune femme lorsqu’elle rencontre son mari qui est lui-même organisateur d’évènements culturels. En quête de jeunes talents à promouvoir, André Cardinali et son épouse lance le «Cumulus Fashion Tour », un show unique en son genre voué à l’émancipation de jeunes talents dans le monde du stylisme. C’est ainsi qu’Anne Puvis s’est dévoué à la promotion des nouveaux designers tout au long de sa carrière, notamment en mettant en place de nombreuses collaborations avec ces nouveaux talents designer.

Une carrière dans la conception et le design

Alors que le premier défilé de mode européen fait rapidement parlé de lui en Europe, la passion de Puvis pour la création et le design la pousse à découvrir de nouvelles expériences professionnelles. En une vingtaine d’années, elle occupe alors différents postes de direction, comme chez Cyrillus une grande marque de prêt-à-porter, Escada un groupe international de luxe œuvrant dans le domaine de la mode pour femme, Natalys spécialisé dans la conception de vêtement bébé ou encore Okaidi (cliquez ici).

De nouvelles expériences à Shanghai

Grâce à ses compétences acquises tout au long de sa carrière, elle n’hésite pas une seconde lorsqu’une porte s’ouvre pour elle en Chine. Avec sa famille, elle s’envole alors à Shanghai, une manière pour la femme manager de concrétiser la rêve de toute une vie : vivre et travailler à l’étranger. Elle débute en tant que directrice adjointe au National Glass Centre avant d’être nommée directrice marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *