Jupe de kayak

Les techniques à maîtriser rapidement lorsqu’on commence le kayak

Pour toute personne qui veut se mettre à faire du bateau, le kayak est un choix pratique car c’est une embarcation très facile à prendre en main et pas très onéreuse. Mais pourtant, comme dans tous sports nautiques, il est indispensable de prendre en compte certaines règles de sécurité pour pratiquer sereinement et efficacement. Dans cet article, on vous propose de passer en revue les principales techniques à bien maîtriser en kayak pour évoluer en toute confiance.

L’esquimautage

Un des points qu’appréhendent la plupart des débutants en kayak, c’est de se retourner. Cette peur peut paralyser ou au moins inhiber la pratique. Résultat : on n’ose moins s’engager dans des zones mouvementées (courants, vagues…) et on fini par progresser moins vite car on reste en permanence dans sa zone de confort.

Pour lutter contre ce phénomène, la meilleure solution est d’apprendre l’esquimautage, une technique permettant de se retourner sans sortir de son bateau. Elle fonctionne grâce à un mouvement de la pagaie à la surface de l’eau sur laquelle on s’appuie. Elle nécessite pour cela une embarcation pontée et d’être équipé d’une jupe de kayak.

La récupération

Avant même de maîtrisé l’esquimautage, il est obligatoire pour tout débutant de prendre le temps d’apprendre les techniques de récupération. Ce terme désigne les méthodes permettant à un kayakiste dans l’eau après un retournement de remonter à bord de son bateau avec l’aide d’un partenaire.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour mener à bien une récupération. Il faut d’abord réunir son matériel, retourner son bateau. La personne embarquée doit alors saisir la pointe du kayak pour le vider. Ensuite, on maintient les deux bateaux cotes à cotes et la personne dans l’eau doit remonter à bord de son kayak.

Cette technique n’est pas spécialement complexe mais elle est indispensable. Lorsqu’on est en balade, on doit la maîtriser parfaitement pour pouvoir la mettre à profit en cas de dessalage au large ou dans le courant.

Il est recommandé de la travailler au début de votre apprentissage, près du bord, pour maîtriser parfaitement la technique avant de vous aventurer plus au large. Il en va de votre sécurité.

Apprendre à bien pagayer

Cela peut paraitre évident, pagayer étant indissociable du fait de faire du kayak. Pourtant, les débutants ont tendance à tous reproduire le même type d’erreurs. En effet, on voit souvent des « bleus » qui forcent sur les bras à la « tiens, voilà du boudin » comme les experts aiment le dire pour faire avancer leur bateau.

Or en kayak ce ne sont pas les bras qui doivent travailler. Nous disposons en effet de muscles bien plus efficaces qui peuvent tout aussi bien faire l’affaire : les épaules.

Un bon geste de pagaie se fait à l’aide de tout le tronc. C’est ainsi qu’on dégagera le plus de puissance.

Résultat, on termine la balade moins fatigué, avec moins de courbatures et on peut aller plus loin.

Mais ce geste n’est pas forcément le plus naturel. Il conviendra de se forcer à adopter le bon mouvement lors des premières sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *