Tout ce qu'il faut savoir sur le crédit immobilier

Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit immobilier

Il n’est pas donné à tout le monde d’avoir le fonds nécessaire pour démarrer son rêve d’agrandissement voire d’acquisition d’un bien immobilier. Certains en ont déjà et veulent avoir un supplément pour réaliser leur projet et d’autres partent carrément à zéro. C’est là qu’interviennent les banques et les autres organismes spécialisés en leur proposant le crédit immobilier. Grâce à cette alternative, beaucoup ont pu voir naitre leur résidence principale, secondaire et même leur investissement locatif. Comme tout dossier financier, il y a des essentiels à savoir pour être sûr que le dossier soit accepté et que le prêt soit octroyé.

L’apport personnel

Comme évoqué auparavant, il y en a qui ont déjà un fonds de roulement dans leur compte en banque. L’apport personnel est donc la somme que vous avez économisée et dont vous pouvez investir en complément pour acquérir le bien. Dans un dossier de crédit immobilier, la banque exige que cela soit de 10% du montant de l’opération. Si cela monte à 20% ou 30%, c’est encore mieux et c’est un point très avantageux pour avoir le prêt facilement.

La capacité de remboursement

Quand on dit emprunt, le revers est toujours le remboursement. Les banques sont intransigeantes sur ce point. Appelé également capacité d’endettement, ceci est calculé et constitue un élément majeur dans la construction du dossier dans la mesure où c’est grâce à celui-ci qu’elles peuvent établir la somme que vous pouvez emprunter. Il y a plusieurs simulateurs pour calculer l’endettement immobilier, mais pour faire court elle est généralement à hauteur de 33% de votre revenu net. Autrement dit, ces 33% seront multipliés par le temps de remboursement, allant de 12ans jusqu’à plus de 30ans et ce sera la somme qu’ils pourront vous donner. Attention à ne pas vous tromper dans votre probabilité, car il y a encore des facteurs qui sont pris en compte pour que cela soit réellement validé comme votre situation professionnelle, la stabilité de votre revenue, etc.

Donner des garanties pour le crédit immobilier

Pour se préserver des risques en cas d’incapacité de remboursement, la banque demande toujours des garanties. Pour ce faire, il y a trois différents types à disposition des emprunteurs : l’hypothèque, la caution et privilège de prêteur de deniers. L’hypothèque consiste à la saisie du bien immobilier par la banque et à la revente de ce dernier pour se rembourser. Le PPD est plus ou moins semblable à l’hypothèque si ce n’est que celui-ci ne concerne que les terrains ou un bien déjà construit. Quant à la caution, c’est la plus bénéfique pour l’emprunteur dans la mesure où c’est un autre organisme financier qui s’engage à payer à sa place le crédit s’il venait dans l’incapacité de la faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *