Une rénovation de sous-sol ? Voici 5 conseils à suivre

Rénover un sous-sol est loin d’être une mince affaire. Plusieurs corps de métiers peuvent être impliqués et il se peut que des imprévus surviennent au cours du projet. Toutefois, si vous procédez dans les règles de l’art et persistez, vous disposerez d’un nouvel espace agréable à occuper une fois que vous aurez terminé d’aménager votre nouveau sous-sol.

Voici d’ailleurs pour vous, 5 conseils à suivre pour des rénovations de sous-sol réussies.

1- S’assurer de l’étanchéité de vos fondations avant de commencer les rénovations

Il est primordial de vous assurer de l’étanchéité de vos fondations avant d’entreprendre la rénovation de votre sous-sol. Si vous couvrez des fondations fissurées avec des matériaux neufs avant d’avoir réglé le problème, vous pourriez vous retrouver avec de l’isolant détrempé, des planchers ruinés et des problèmes de moisissures.

Si vous faites faire une inspection des fissures de fondation par un professionnel et qu’il ne décèle aucune fissure, vous pourrez commencer les travaux sans risquer d’avoir à tout recommencer quelques mois plus tard.

2- Camoufler le réseau de plomberie et les fils électriques

Ce ne sont pas tous les sous-sols qui ont été conçus pour servir d’espace de vie. Dans certaines maisons moins récentes, le sous-sol est encombré de conduits, de fils électriques et des tuyaux.

Une option pour régler ce problème est de faire déplacer le réseau de conduits ou la tuyauterie d’évacuation dans des endroits discrets comme les placards. Il existe de nombreuses façons d’enlever les conduits, les conduites de gaz et d’eau et d’autres composants mécaniques de la vue en les réinstallant dans les solives de plancher situées au-dessus.

3- Profiter des rénovations pour refaire l’isolation du sous-sol

Une isolation performante aidera non seulement à contrôler la température à l’intérieur de votre sous-sol rénové, mais elle aidera aussi à contrôler le taux d’humidité, en plus d’aider à atténuer la pollution sonore provenant de l’extérieur.

Quand viendra le temps de choisir votre isolant, opter pour un type qui comprend un pare-vapeur des deux côtés. D’autres options comme la mousse pulvérisée peuvent également être appropriées dans certains sous-sols.

4- Ajouter un peu de chaleur au sous-sol

L’air chaud monte, c’est un phénomène physique. Il est donc judicieux d’installer des plinthes de chauffage au niveau du sol. Ainsi, l’espace sera plus confortable et sans doute moins humide. Le chauffage électrique est une bonne option, mais assurez-vous que le système que vous choisirez est compatible avec votre système CVCA existant.

5- Conserver un accès facile aux éléments mécaniques

Garder l’espace abritant les gros éléments mécaniques de votre maison, comme le chauffe-eau et le système de chauffage, ouvert et non fini. Ces espaces ont des exigences spécifiques en matière d’espacement, sans compter que vous aurez besoin d’un accès pour en faire l’inspection et effectuer des réparations lorsque nécessaire. Vous pourriez être tenté de finir cette partie, mais résistez afin d’éviter des problèmes plus tard.

En suivant ces conseils à la lettre, vous mettrez toutes les chances de votre côté de pouvoir profiter de votre sous-sol rénové durant plusieurs années. Il sera beau, dégagé et confortable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *