Ramonage cheminée

Que faut-il savoir sur le métier de ramoneur professionnel ?

L’hiver approche, il est temps de ramoner la cheminée pour se reposer au coin du feu.  Etant petit, tout le monde connait l’histoire du petit ramoneur ou du ramoneur et de la bergère avec son échelle. Dans cette histoire les enfants savent seulement que le ramoneur nettoie la cheminée mais ne savent pas que c’est aussi un gagne-pain. Selon une définition technique le ramoneur est un professionnel spécialiste des conduits de cheminée. C’est généralement un métier rare mais quand même insérer sur le marché de l’emploi. S’exercer en tant que ramoneur demande beaucoup de technique, de souplesse et beaucoup de concentration.

Comment être ramoneur ?

Le métier de ramoneur demande une formation académique et pour pouvoir en être un, il faut obtenir deux diplômes à savoir le CTM de ramoneur délivré par le réseau des Chambres de Métier et le titre de Ramoneur Fumiste du COSTIC, de niveau V (CAP /BEP).

Les qualités requises

Pour être un professionnel en ramonage de cheminée comme ce ramoneur dans le 92, il faut une qualification professionnelle, il faut être robuste pour pouvoir porter une échelle. Il ne faut jamais être en déséquilibre. De plus, il faut être patient car comme le dit le proverbe « la patience est une vertu ».

Ce métier demande beaucoup de persévérance étant donné que le ramoneur procède méticuleusement, soigneusement, rigoureusement pour enlever les grosses couches de dépôt appelées « bistre ». Il ne fait jamais appel à une assistance quelconque puisqu’il est mieux servi que par lui-même.

Qui fait appel aux ramoneurs ? Et comment procède-t-il ?

Précédemment l’approche de l’hiver, les particuliers ou même les entreprises ayant une cheminée font appel à un ramoneur.

Chez l’entreprise, il effectue un contrat de prestation de service par contre chez le particulier, il n’est soumis à aucun contrat.

Chez l’institution comme chez le particulier, il procède au nettoyage de la cheminée, il fait une vérification des installations pour éviter toute sorte de risque.

Si l’habitué de cheminée demande conseil, le ramoneur peut être efficace et peut combler son client. Il doit nettoyer complètement la cheminée à l’aide d’un outil que l’on appelle « hérisson » tout en respectant néanmoins la réglementation en vigueur.

Pourquoi ramoner la cheminée ?

La plupart des maisons sont dotées d’une cheminée pour réaliser une économie d’énergie. Le ramonage du conduit de cheminée doit se faire 2 fois par an.  Pour ceux qui ont une cheminée dans leurs maisons, ils font appel au ramoneur pour se prémunir de la présence de gaz qui est invisible est inodore provoquant des symptômes. En effet, une cheminée mal entretenue associé à une mauvaise aération peut causer des maux de tête, des nausées et des vertiges et peut même être mortel pour les enfants. Si on n’enlève pas le « bistre », il peut provoquer des feux de conduit quand on brûle des bûches vu que le « bistre » s’allie à du goudron durci selon le site maisonapart.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *