Levée de fonds

La levée de fonds

 

Passer l’étape du pitch, il reste encore une grande partie du chemin à parcourir, et vous devez encore tenir pendant les minutes cruciales de questions/ réponses… Car, si vous avez pu démontrer votre meilleur jour pendant le pitch, l’étape suivante permet de constater comment vous réagissez lorsque vous êtes sous pression. Dans cette étape, l’investisseur va essayer de mieux cerner votre personnalité, votre leadership, vos compétences et votre capacité d’adaptation. Et donc, au-delà des réponses en elles-mêmes, votre réactivité est tout aussi importante. Toujours pour se tenir prêt, il est mieux de demander conseil auprès d’un professionnel du domaine.

 

Quelles sont ces questions ?

 

Les questions posées sont plus souvent les mêmes. Comme : Y a-t-il un marché ? ; Y a-t-il un besoin non satisfait ? ; S’il y a quelque chose qui coince : quelles sont les solutions ? En quoi sont-elles vraiment efficaces ? ; Y-a-il déjà un prototype de lancé ? Avez-vous déjà des clients potentiels ? ; Cette question est très importante. Il faut que vous ailliez déjà un portefeuille de clients. C’est un point très positif qui vous distinguera des autres. Avez-vous déjà testé le produit ? Il faut pouvoir démontrer que cela tourne « pour de vrai »; Qui fait quoi ?, là, Il va falloir mettre en distinction et sans hésitation le rôle de chacun constituant l’équipe car c’est aussi de par votre bonne organisation que l’investisseur verra que vous êtes vraiment motivé pour votre projet. Sachez que devant un futur financeur, il faut un chef, un président ; Et enfin, la dernière question qui est : c’est quoi votre chiffre d’affaires surs 3 ans ? L’ambition est un critère déterminant mais il ne faut pas trop en ajouter.

 

Voici quelques conseils pour réussir sa levée de fonds

 

Il faut que votre business plan soit bien structuré. Il faut que ça donne envie de lire. Il ne faut pas donner au lecteur l’impression qu’il fait une corvée. Il faut éviter les fautes d’orthographe, pour cela, demandez à une tierce personne le rôle de relire votre dossier. Il faut démontrer vos énoncés par des graphes et des courbes.  Il faut que ce soit captivant. Par ailleurs, un entrepreneur qui créer sa propre affaire est généralement passionné. Il faut que cela se constate dans le business plan.

En savoir plus sur les services du cabinet Alto Avocats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *