Qu'est-ce qu'un rachat de crédits ?

Qu’est-ce qu’un rachat de crédits ?

L’inconfort financier est un problème connu par de nombreux foyers français. La plupart du temps, il est dû à l’importance des mensualités. Pour les réduire, l’une des solutions peut consister à souscrire un rachat de crédits. Nombreux sont les emprunteurs ayant pris connaissance des avantages de cette opération. Mais pour les novices, voici les détails.

Un procédé utilisé pour alléger les mensualités

Retrouver le bon équilibre sur le plan financier, c’est une vraie préoccupation pour tous les foyers endettés et c’est possible grâce au regroupement de prêts. C’est une opération à caractère simple. Elle consiste à additionner toutes les dettes en cours y compris les intérêts pour ensuite les transformer en un crédit indivisible. L’emprunteur est à même de calculer à l’avance le montant du nouveau prêt et celui des mensualités. Toutefois, c’est au prêteur d’effectuer toutes les démarches liées au rachat. Il se charge de régler les créanciers de l’emprunteur. Il définit également les caractéristiques de l’emprunt accordé. En général, le taux est bas. C’est ce qui fait du regroupement de prêts une issue favorable quand vous avez contracté plusieurs prêts renouvelables à taux élevé. La mensualité est aussi assouplie. Elle peut être réduite à 60 %. Ainsi, si le montant de l’échéance mensuelle payé par un foyer était de 1.200 € après un rachat de crédits, elle pourra être de 700 €. L’écart est assez conséquent. Celui-ci est possible grâce à un allongement de la durée du prêt et donc par une augmentation du coût global du crédit (à lire).

Une solution efficace

Il est important de mentionner que pour faire un rachat de crédits, il faut avoir au moins deux crédits. Cette opération convient surtout aux emprunteurs les plus endettés. En effet, les avantages sont beaucoup plus importants quand il y a plusieurs crédits à la consommation à regrouper. Ce qu’il faut aussi préciser, c’est que la mensualité est calculée en fonction du budget de l’emprunteur. Le prêteur doit faire en sorte que le taux d’endettement de ce dernier soit en dessous de 35%. Toutefois, l’emprunteur ne doit pas oublier que le prêt final n’est pas gratuit. Il doit toujours payer des intérêts et divers frais. Le crédit peut devenir coûteux dans le cas où la durée de remboursement est trop longue. Voilà pourquoi, il faut rééchelonner de façon réfléchie le capital accordé. Il en est de même si le prêteur demande une garantie ou bien une assurance. Pour connaître en détail les conséquences du rachat de crédits, il est préférable de réaliser une simulation. C’est une démarche simple vu que des outils performants sont désormais disponibles auprès des sites spécialisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *