En quoi consiste un cahier des charges site web ?

La flambée d’internet a apporté beaucoup dans le secteur commercial. En effet, la présence sur le net augmente le taux de visibilité d’une entreprise. Certaines d’entre elles créent leur propre site via le département logistique. D’autres, en revanche, font appel à une agence externe pour exécuter le travail. Par ailleurs, il y a des firmes qui refondent leur site pour des raisons multiples. En tout cas, la procédure reste la même.

Un aperçu des tâches pour la création du site 

Avant d’aborder le vif du sujet, il importe de définir le cahier des charges (CDC). Ainsi, le cahier des charges est un document qui renferme les détails d’un projet. Quant au site web, ce document retrace les lignes directives du site à créer. La création ou la refonte d’un site web nécessite un cahier des charges site web. Ce document contient les attentes du client, les précisions sur le site en question. De la sorte, divers éléments doivent y figurer. D’abord, il y a ce qu’on appelle analyse des forces et faiblesses de l’entreprise. Dans le cas d’une refonte, l’analyse se focalise sur le site précédent. Qu’est-ce qui a cloché, quels éléments retenir pour le nouveau site. En outre, il y a le listing des priorités du projet. Dans ce listing, faites un check des éléments indispensables au développement du site. Établissez ensuite un ordre de priorité pour tous ces éléments. Veillez à ce qu’aucun ne soit omis. Afin d’éviter toute erreur, accompagnez le client dans le remplissage du document. Cela vous aide à mieux comprendre les tenants et aboutissants du projet. De votre côté, vous aurez déjà un aperçu du nouveau site à créer.

Un contenu technique et fonctionnel pour les deux parties 

Tout projet de développement de site web nécessite un cahier des charges site web. Il revêt deux formes : technique et fonctionnelle. La première forme appartient aux réalisateurs du projet. Il renferme les détails techniques, en l’occurrence, l’organisation et la gestion du projet. Quant à la seconde forme, elle a pour but de comprendre le client. Ainsi, la rédaction du document revient au client. Ceci afin de connaitre ses attentes, ses objectifs. Au final, il permet de conseiller le client, de l’orienter vers la tendance du marché.  En pratique, le CDC comprend les enjeux du projet à développer. Il s’agit du contexte : le cadre, la cible, les objectifs, la concurrence. Il ne faut surtout pas oublier les acteurs principaux, le planning d’exécution jusqu’à la livraison. À cela s’ajoute le budget prévisionnel, le mode de financement, la tarification du travail. D’autres éléments peuvent également figurer dans ce document, mais les essentiels sont là.

Qui peut procéder à la rédaction de ce document ? 

Le cahier des charges site web peut être rédigé par le client lui-même. Il peut aussi émaner d’un prestataire externe. Dans les deux cas, le contenu obéit aux mêmes principes. Toutefois, opter pour un prestataire externe génère un coût supplémentaire à l’entreprise. Ce qui implique un manque à gagner. Ainsi, dans ce cas, il convient de bien choisir le prestataire. N’oubliez pas que la création ou la refonte du site vise une visibilité. Si l’objectif n’est pas atteint, pas la peine de se fatiguer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *