Véhicule irréparable et endommagé : Quelles sont les différences

Si votre véhicule a subi un accident de la route, il peut être déclaré irréparable ou endommagé. Pour connaître l’état du véhicule, l’assureur doit faire appel à un expert mandaté pour évaluer les dégâts. Si le véhicule est déclaré économiquement irréparable, un enlèvement d’épave gratuit peut être nécessaire.

Véhicule économiquement irréparable : La procédure

Lorsque les dégâts subis par un véhicule accidenté dépassent 700 euros, l’assureur doit faire appel à un expert mandaté pour évaluer les coûts de réparation. Cela permet de faciliter le règlement des dommages. En général, un véhicule est déclaré économiquement irréparable lorsque le coût des réparations est supérieur à la valeur du véhicule. Cette procédure concerne tous les véhicules à moteur qui disposent d’un certificat d’immatriculation délivré en France. Elle concerne également tous les types de dommages, qu’il s’agisse d’un accident, de vandalisme ou d’intempéries. Encadrée par la loi, la procédure véhicule économiquement irréparable a été prévue pour empêcher le trafic de carte grise et pour renforcer la sécurité routière en empêchant les voitures trop endommagées de circuler. Si la voiture est immobilisée et que les dégâts sont très conséquents, il peut être indispensable de procéder à un enlèvement d’épave gratuit. Visitez le site http://www.destruction-de-voiture.fr/ pour en savoir plus.

Procédures pour les véhicules déclarés endommagés

Un véhicule peut également être déclaré endommagé suite à un accident ou à des dégâts importants. Dans ce cas, c’est la procédure de véhicule endommagé qui intervient. Pour ce faire, un rapport d’expertise est nécessaire pour déclarer que la voiture est réellement endommagée. Cela est fait dans le but de retirer temporairement une voiture de la circulation afin de protéger les automobilistes. La procédure prend fin lorsque les réparations sont effectuées. Un véhicule peut être classé VE après un accident ou suite à un simple contrôle routier. Cela implique une interdiction de circuler jusqu’à ce que les réparations soient effectuées. Il existe une clause spécifique d’indemnisation pour les véhicules endommagés dans laquelle des limites de réparation sont fixés. Dans ce cas, une procédure d’enlèvement d’épave gratuit n’est pas nécessaire car, la voiture peut encore être remise en circulation. Cependant, pour un véhicule économiquement irréparable, les procédures d’enlèvement d’épave doit être réalisée par l’assureur si la voiture est bonne à la casse. Dans ce cas, il lui appartient de contacter l’organisme qui se charge des enlèvements d’épave et de réaliser toutes les formalités administratives. Suite à cela, le propriétaire du véhicule est libéré de toutes les obligations relatives à son ancienne voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *