Les diverses zones préservées à visiter en Tanzanie

La Tanzanie est une destination à découvrir absolument si l’on veut se rapprocher d’une grande variété d’espèces fauniques et floristiques le temps d’un séjour en Afrique. En effet, un tiers de ce territoire est soigneusement préservé, en raison de la présence d’animaux endémiques et sauvages sur ces terres. La réserve du Serengeti, par exemple, est un site incroyablement impressionnant avec ses plaines d’une superficie de 14 763 km2 et les « big five » (le lion, le léopard, l’éléphant, le rhinocéros et le buffle africain) qui s’y trouvent. Cet immense espace est aussi le foyer naturel d’une population de guépards, c’est pourquoi il est très prisé par des passionnés de safari et des amateurs de photographie animalière. Chaque année, une migration d’herbivores (gnous et zèbres) se déroule dans ce parc, ce qui enchantera sûrement les randonneurs contemplatifs. À la recherche de pâturages plus verts, ces spécimens se déplacent du Kenya vers la Tanzanie avec la pluie et font de longues processions offrant ainsi un véritable spectacle.

La zone protégée du Ngorongoro et son fameux cratère

Lors d’un circuit en Tanzanie, il est impossible de visiter tous les parcs nationaux de ce territoire surtout en un court séjour. Les randonneurs sont donc conseillés de privilégier les réserves les plus impressionnantes de cette contrée, à commencer par le cratère du Ngorongoro. Bénéficiant d’un cadre immense, unique et époustouflant, ce dernier est accessible depuis une crête de 2 300 m d’altitude. Sur ce pic, les voyageurs auront aussi une vue magnifique et grandiose sur la « caldeira » elle-même et sur les autres paysages environnants. Il est bon de rappeler que plus de 25 000 animaux vivent dans le cratère et plus de 2 millions dans la zone protégée du Ngorongoro. Ces spécimens ont surtout réussi à habiter ce territoire tanzanien grâce à son riche écosystème, à la présence du lac Magadi et de la forêt d’acacias avoisinante.

Le parc national des montagnes Udzungwa

Pour terminer un séjour en Tanzanie en beauté, il est recommandé de faire un petit tour au parc Udzungwa. Ce site est une zone forestière qui couvre l’une des douze montagnes qui surplombent la plaine côtière, à l’est du pays. Il est donc connu pour sa grande biodiversité, et les randonneurs qui s’y aventurent découvriront certainement des espèces végétales endémiques comme la violette africaine. D’ailleurs, cette richesse faunique et floristique lui a valu le surnom de « Galapagos africaines ». Par ailleurs, Udzungwa possède un réseau de pistes forestières idéales pour s’adonner à la randonnée pédestre. Les passionnés de marche seront, alors, ravis de faire un mini-trek d’une demi-journée en direction des chutes d’eau de Sanje, dont les 170 m de fines gouttelettes plongent jusque dans la vallée. Sinon, les routards plus aventureux suivront la piste Mwanihana qui mène vers le haut plateau. Une fois arrivés en hauteur, ils seront récompensés par un superbe panorama sur les plantations de canne à sucre avoisinantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *