Parc national de Komodo

Gâter par la nature lors d’un séjour en Indonésie

Tous les voyageurs en quête de moments authentiques rêvent de passer les vacances en Indonésie. Ce pays d’Asie du Sud-Est combine plusieurs îles volcaniques montrant certainement des havres de paix fascinants. Les plages paradisiaques comptent parmi les attractions touristiques phares de l’Indonésie. Il y a encore tant de refuges sauvages à sillonner dans cette destination prisée par les amoureux de la nature. Faites un saut dans les petites îles de la Sonde pour apercevoir les spécificités de la terre indonésienne.

Les particularités du parc national de Komodo

Rinca et Komodo sont des îles incontournables de la partie des petites îles de la Sonde. D’abord, il faut savoir que cette région indonésienne est encore sauvage. Donc, la visite demande un certain sens d’adaptation. Cette destination s’adresse surtout aux voyageurs qui aiment l’aventure. Elle abrite le parc national de Komodo où se côtoient l’île Rinca, Komodo ainsi que de petits îlots environnants. Une savane, une forêt, une mangrove et quelques plages idylliques composent ses paysages paradisiaques. La réserve de Komodo est également connue pour ses eaux très riches en éléments nutritifs garantissant le développement des coraux. La mer de cette région attire de grands nombres d’animaux aquatiques. Alors, vous découvrirez d’innombrables poissons si vous y faites de la plongée sous-marine. Des raies manta, des baleines, des dauphins… seront au rendez-vous.

L’île de Komodo, une faune aquatique et terrestre captivante

La virée au parc national de Komodo sera une occasion de voir des faunes terrestres impressionnantes. Les îles Rinca et Komodo disposent des sentiers de randonnée faits pour les aventuriers. La présence d’un guide local et expérimenté est exigée, car les dragons de Komodo sont très dangereux. Ce plus grand reptile du monde atteint même les 3 mètres et les 100 kilos. De plus, ce varan de Komodo peut attaquer des proies plus grandes telles que les cerfs ou les buffles. Ce circuit en Indonésie sera donc une occasion d’assister à des spectacles sauvages et de voir un animal très particulier. En effet, la prudence est de rigueur pendant toute l’exploration de ces îles. Il faut juste suivre les conseils des guides. Sinon, l’expérience sera inoubliable. Vous pourrez même prendre quelques photos pour immortaliser cet instant magique en Indonésie.

Parcourir l’île de Sumba, la plus sauvage de l’Indonésie

Après avoir sillonné le parc de Komodo, les touristes ne doivent pas manquer Sumba. Cette expédition inclut le fait de parcourir des terres sauvages, car cette île est presque méconnue. Ces espaces sont dominés de champs de manioc, de maïs et de rizières. Ces derniers occupent les collines calcaires, alors que les villages claniques se placent sur des vallées encaissées. À proximité des maisons se trouvent des tombes mégalithiques. Les habitants de l’île de Sumba ont accepté l’évangélisation tout en s’accrochant fortement à leurs folklores. Les rites tribaux et animistes sont toujours présents avec les fameux sacrifices sanglants faits pour invoquer les divinités. Les résidents ont également maintenu la tradition de l’élevage de chevaux. Ces animaux, signes de richesses et de statut social, sont utilisés comme un moyen de déplacement. La meilleure saison pour visiter la Sumba est le moment du festival Pasola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *